Association canadienne de rédactologie (ACR) Canadian Association for the Study of Discourse and Writing (CASDW)
CATTW-ACPRTS
Accueil
À propos de ACR
Notre association
FAQ
Site Web
Communiqués
Appel de communications
Adhésion
Avantages de l’adhésion
Inscription
Discussion
Comité exécutif
Publications
Congrès
Congrès à venir
Congrès précédents
Archives
Appel de communications
Bulletins
D'autre archives
D'autre associations
 
 

Congrès

Chaque année, l'ACR organise un congrès bilingue de deux ou trois jours, à la fin mai ou au début juin. Cette rencontre a lieu dans le cadre du Congrès des sciences humaines (auparavant connu sous le nom de Sociétés savantes), organisé par la Fédération canadienne des sciences humaines.

Les membres de l'ACR sont mis au courant du thème du congrès et des dates limites de soumission d’une proposition par le biais d'un appel de communications diffusé chaque été dans le forum de discussion et dans notre site Web. Nous invitons donc tous nos membres et collègues intéressés par l'étude et l'enseignement de la rédaction générale et spécialisée à nous soumettre des propositions de communication axées sur la recherche théorique ou appliquée en rédactologie, sur la didactique de la rédaction ainsi que sur des résultats de recherche impliquée dans la communauté. Nous acceptons également des propositions d'ateliers, de tables rondes ou de panels.  Un des événements marquants de notre congrès est la présence, chaque année, d'un conférencier d'honneur reconnu dans le domaine de la communication professionnelle.  Ces dernières années, nous avons ainsi eu le plaisir d'entendre Catherine Schryer et Janet Giltrow, toutes deux membres de l'ACR, ainsi que plusieurs non-membres, dont notamment, Dorothy Winsor, JoAnne Yates, Caroline Miller, Bev Sauer, Laura Gurak, Carl Herndl, Greg Myers, Ken Hyland, Jeff Grabill et Bill Hart-Davidson, Charles Bazerman, Michele Knobel et Colin Lankshear, Vijay Bhatia.

Le congrès de l'ACR est unique, et ce, pour trois raisons. Tout d'abord, les communications sont plus longues qu'à l'ordinaire; chaque conférencier dispose effectivement de 25 à 30 minutes pour présenter. Nous tenons ensuite à ce que chaque communication soit suivie d'une période de discussion amplement suffisante. Le congrès fournit ainsi aux membres une excellente occasion de présenter leurs recherches et de bénéficier des commentaires et réactions de leurs pairs. De plus, notre programme offre de nombreuses occasions de créer des liens. Pour bon nombre d'entre eux, ce congrès est un rendez-vous annuel : ils ne veulent pas rater cette chance de rencontrer leurs collègues, de débattre de diverses questions et de présenter leurs travaux. L'ACR veille aussi à créer une ambiance accueillante pour les étudiants de deuxième et troisième cycles et les nouveaux chercheurs dans le domaine de la rédactologie.

Il va sans dire que le congrès de l'ACR est aussi l'occasion de nouer et de renouer des amitiés. Chaque année, une soirée du congrès est réservée pour aller prendre un bon repas dans un restaurant choisi pour sa convivialité.

Pour en apprendre davantage sur les congrès de l'ACR :




© 2006 Association canadienne de rédactologie
Dernière modification: 2009-09-18