Association canadienne de rédactologie (ACR) Canadian Association for the Study of Discourse and Writing (CASDW)
CATTW-ACPRTS
Accueil
À propos de ACR
Notre association
FAQ
Site Web
Communiqués
Appel de communications
Adhésion
Avantages de l’adhésion
Inscription
Discussion
Comité exécutif
Publications
Congrès
Congrès à venir
Congrès précédents
Archives
Appel de communications
Bulletins
D'autre archives
D'autre associations
 
 

Appel de communications

Revenez nous voir la fin de l’été 2008 pour l’appel de communications concernant notre congrés, qui aura lieu du 24 au 26 mai 2009‚ a Ottawa. En attendant, l’appel de communications
2008 vous offre un aperçu des sujets soulevé lors de nos congrés.

 

La rédaction et la rédactologie au-delà des frontières disciplinaires et nationales

Vancouver, Colombie-Britannique, Canada

1er, 2 et 3 juin 2008

Appel de propositions de communication
L’Association canadienne des professeurs de rédaction technique et scientifique (ACPRTS) lance un appel à soumettre des propositions de communication à son congrès interdisciplinaire international « La rédaction et la rédactologie au-delà des frontières disciplinaires et nationales », qui se tiendra à Vancouver (Colombie-Britannique, Canada), les 1er, 2 et 3 juin 2008, dans le cadre du Congrès 2008 de la Fédération canadienne des sciences humaines (FCHS).

D’où vient le thème de notre congrès?
En lien avec le thème général du Congrès 2008 de la FCHS, « Penser sans frontières : idées mondiales, valeurs mondiales », notre congrès offrira une occasion d’examiner les changements survenus récemment en rédaction en tant que pratique heuristique multiforme présente au sein de sphères variées d’activité (universitaires, professionnelles, nationales). Ces changements résultent de l’émergence d’une communauté mondiale numérique. Les idées partagées par la communauté mondiale sont créées et surtout véhiculées au moyen d’un argumentaire reposant sur l’écrit. Ces idées sont intimement liées aux valeurs et croyances qui servent de fondement aux enjeux mondiaux comme le développement durable, les droits de la personne, le commerce international et l’environnement. Puisque la rédactologie est l’un des domaines interdisciplinaires par excellence, la recherche en rédaction revêt une importance cruciale afin de mieux saisir ce qu’il est convenu d’appeler le discours mondial.

Le thème de notre congrès, « La rédaction et la rédactologie au-delà des frontières disciplinaires et nationales », nous permettra de réfléchir aux manières dont la rédaction sert à créer et à transmettre le discours sur les idées et valeurs mondiales. Ce thème invite également les participants à explorer les frontières métaphoriques de la recherche en rédactologie, à travers les disciplines et les pratiques : la rhétorique, la composition, l’analyse du discours, la psychologie cognitive, la linguistique, les sciences du langage et de la communication, l’enseignement de la rédaction dans les centres d’aide à la rédaction en milieu universitaire.

Les objectifs poursuivis
Dans cet esprit, les organisateurs du congrès invitent les membres de l’Association à soumettre des propositions de communications, de panels, de tables rondes ou d’ateliers qui se pencheront sur les changements qu’ont connus les pratiques d’écriture dans les milieux universitaires, professionnels, au Canada et sur la scène internationale. Nous vous invitons à soumettre des propositions qui étudient de quelle manière ces changements modifient l’étude et l’enseignement de la rédaction et de la communication professionnelle et universitaire.

Nous invitons les présentateurs à soumettre des propositions de communications qui vont au-delà de ces frontières pour établir des liens avec des idées issues d’autres champs disciplinaires et d’autres espaces nationaux. Voici une liste non limitative de thèmes et questions qui pourraient être abordés :

  • Quel impact ont les idées provenant des disciplines de la linguistique, de la sociologie, de la théorie culturelle et d’autres domaines des sciences humaines sur la recherche et l’apprentissage de la communication technique?
  • De quelle manière les recherches menées actuellement dans d’autres pays peuvent-elles générer de nouvelles idées ou ouvrir d’autres avenues de recherche au Canada? Inversement, quelle contribution à la communauté mondiale peuvent apporter les recherches menées en rédactologie dans notre pays?
  • Quel est ou quel devrait être le rôle de la rédactologie dans l’élaboration et la diffusion du discours qui porte sur le développement durable, en particulier en lien avec les questions environnementales?
  • Comment les chercheurs canadiens en rédactologie peuvent-ils mener des recherches en collaboration avec des chercheurs d’autres pays?
  • De quelles manières la recherche et l’enseignement (en utilisant des approches innovatrices comme la recherche-action et les initiatives orientées sur le service communautaire) peuvent-ils nous aider à franchir les frontières de nos campus pour étendre notre action à la communauté qui soutient financièrement le travail que nous faisons dans les collèges et universités?

Formats des présentations
Les organisateurs du congrès favorisent la diversité des approches, des perspectives et des formats de présentation, par exemple : communications individuelles d’une durée de 15 à 20 minutes, débats d’une durée de 90 minutes réunissant de 3 à 5 experts, tables rondes ou ateliers de 90 minutes.

En ce qui concerne les communications individuelles et les groupes d’experts (panels), nous nous intéressons aussi bien aux rapports de recherche qu’aux présentations standard qui font l’état des lieux des théories et de la documentation savante pour soulever des questions originales et susciter de nouveaux programmes et orientations de recherche. Dans tous les cas, les propositions doivent préciser la question de recherche, son importance pour l’avancement de la recherche dans le domaine visé, le cadre conceptuel et les approches retenues, les principales constatations ou perspectives d’avenir, et enfin leurs implications pour la pratique, l’enseignement et les travaux projetés. Les propositions ne doivent pas dépasser 150 mots (plus la bibliographie). En ce qui a trait aux propositions de panels, on présentera brièvement le groupe d’experts (en 100 mots maximum), on en précisera la raison d’être et les objectifs et on fournira un résumé ne dépassant pas 150 mots (plus la bibliographie) de chaque présentation qui y sera faite et que le groupe prévoit débattre.

Les propositions de tables rondes doivent soulever une question qui interpelle l’auditoire et qui est essentielle à l’étude et à l’enseignement de la rédaction. On précisera le nom et la contribution d’au moins 5 personnes ayant déjà accepté d’y prendre part. On fournira en outre la raison d’être de la table ronde, ses objectifs et les sujets de discussion prévus. Le texte des propositions ne doit pas excéder 150 mots (plus la bibliographie).

Pour ce qui est des ateliers, on en fournira une description en 150 mots (plus la bibliographie) et on en précisera la raison d’être, les objectifs, la base de recherche, les animateurs, le déroulement et les exigences logistiques (labos informatisés, logiciels, matériel, etc.).

À la suite du congrès, des possibilités seront offertes de publier des textes issus des présentations dans des publications avec comité de lecture (précisions à venir).

Dates limites
Nous prévoyons faire une demande de subvention pour les frais de déplacement auprès du Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Si vous souhaitez bénéficier d’un soutien financier pour vos frais de déplacement, veuillez nous faire parvenir votre proposition au plus tard le 20 septembre 2007. Si vous ne comptez pas faire de demande de remboursement, veuillez nous faire parvenir votre proposition au plus tard le 30 septembre 2007.

À qui envoyer votre proposition?
Veuillez envoyer votre propositions et vos coordonnées complètes par courriel à la co-responsable du programme, Heather Graves, hgraves@rogers.com.

Appels de communications antérieurs (Archives)

Voir les archives

 

 




© 2006 Association canadienne de rédactologie
Dernière modification: 2008-07-31